Les types de handicap

Les types de handicap

  • Le handicap visuel qui regroupe différents types de troubles : maladies oculaires, défauts des yeux ...
  • Le handicap auditif, les surdités étant classées selon quatre niveaux (légère, moyenne, sévère, profonde)
  • Le handicap moteur (déficience motrice) touche les personnes atteintes d'affections ostéo-articulaires (scolioses graves, lésions infectieuses ou rhumatismales), d'ordre cérébral (AVC ...), neuromusculaire (myopathie) ainsi que les lombalgies et dorsopathies.
  • Les maladies invalidantes : fonction cardio-vasculaire (hypertension...), fonction respiratoire (asthme, bronchite chronique ...) appareil digestif (prise alimentaire, transit ...), endocrinienne (diabète, hyperthyroïdie, nanisme ...) hématopoïétiques et du  système immunitaire (hémophilie, VIH, cancer ...)
  • La déficience intellectuelle : difficultés à comprendre, limitation dans la rapidité des fonctions mentales sur le plan de la compréhension, des connaissances et de la cognition
  • Le handicap psychique dont aucune définition exhaustive n'est arrêtée, il peut s'agit de névroses, de psychoses ou de mélancolies. On observera parfois des comportements jugés déroutants car très éloignés des pratiques courantes.

Même si 80% des handicaps sont invisibles, il est primordial d'être à l'écoute de chacun pour comprendre et adapter. Le POLE HANDICAP est déterminant pour permettre la meilleure adéquation poste/profil. Pouvoir valoriser les compétences et apporter une réponse concrète et réaliste, c'est aussi et d'abord connaître les contraintes des entreprises, sachant que les aménagements techniques n'interviennent que dans 15% des cas.